L'Actualités

La Gazette

Extrait de l’article paru le 8 Mars 2020 sur La Gazette du Centre Morbihan
 

La Minette : des culottes menstruelles “marinières”

 
A l’occasion de la journée de la femme 2020, Maëlla et Teddy lancent leur marque de culottes menstruelles : la Minette. Avec des motifs qui évoquent leurs origines bretonnes.
 

La Minette, c’est le nom de la marque de culottes menstruelles lancée cette semaine, pour coïncider avec la Journée de la femme 2020, par deux jeunes Morbihannais, Maëlla Vicaud et Teddy Cattiaux.
Après un an de recherche et développement, la mise en ligne de leur cagnotte Ulule est la première étape avant le lancement de la production, courant avril. Une production 100 % française.
 
L’idée est née pendant l’année que nous avons passée en Nouvelle-Zélande, lorsque j’ai lu un article sur la recherche d’un vaccin contre le syndrome du choc toxique. Je me suis dit que c’était un problème évitable, et qu’il fallait trouver de nouvelles alternatives aux serviettes et tampons classiques », raconte Maëlla.
 
Les femmes utilisent 10 à 15 000 protections hygiéniques au cours de leur vie. 2 milliards de protections sont jetées chaque année, « et lors de notre périple, on a pu voir l’impact sur l’environnement. Sans parler des conséquences sur la santé des femmes, car il y a tout un tas de produits dans les protections féminines. »
 
Des culottes en coton bio
 
Tous deux savent qu’ils ne sont pas les premiers sur le créneau, et que plusieurs marques existent déjà dans l’hexagone. Alors ils ont décidé de se démarquer, par un choix de fabrication en France en premier lieu. Mais aussi avec des motifs inédits.
Ainsi ils ont créé la première culotte menstruelle marinière, « parce que nous sommes Bretons et parce que l’on trouve surtout des culottes noires. Bien sûr nous en proposerons une aussi, mais pas seulement. »
 
Disponible en trois coloris pour le lancement, « mais nous avons plein d’idées de formes, de coloris, de motifs… », la culotte La minette est en coton bio.
« Elle est labellisée et certifiée Gots et Oeko tex, précise Teddy. L’intérieur est en micro-éponge tencel, c’est à dire à base de fibre d’eucalyptus. » Un autre choix de la part du jeune couple « car 99 % des solvants de cette fibre sont recyclés, contrairement à la fibre de bambou par exemple. »

 
Retrouvez l’article complet ici

0
Panier
Panier videBoutique